Le coût environnemental déroutant des croisières

L'incident de Venise n'est qu'un exemple du coût que les croisières peuvent représenter

Stars Insider

05/06/19 | StarsInsider

VOYAGE Environnement

Les bateaux de croisière deviennent un choix de vacances de plus en plus populaire, car les voyageurs sont attirés par les destinations paradisiaques, les attractions à bord et l'attrait de l'aventure et de la détente. Malheureusement, les navires de croisière sont une source majeure de pollution et ont des effets dévastateurs sur l'environnement.

Récemment, une vidéo circule sur le web montrant un paquebot de croisière de 65 000 tonnes emprunter une plus petite voie navigable à Venise avant de foncer sur le quai ainsi que sur un autre bateau. Cet incident a fait 5 blessés.

Outre les problèmes de sécurité évidents, l’incident a relancé la discussion sur la question de savoir si ce bateau de vacances devrait encore être utilisé. Les écologistes vénitiens militent depuis longtemps pour interdire aux bateaux de croisière d’entrer dans la lagune fragile, car ils déplacent l’eau, usent les fondations fragiles, causent une immense pollution de l’air et nuisent à l’environnement en creusant le sol boueux et peu profond. Reste que la ville historique reste l’un des ports de croisière les plus importants au monde.

Moins d'une semaine avant l'accident de Venise, un bateau de croisière sur le Danube à Budapest est entré en collision avec un bateau d'excursion, faisant neuf morts et 19 autres disparus. En réalité, nombreuses sont les personnes à disparaître sur des navires de croisières, étant donné que des milliers de personnes sont hébergées à bord du bateau (dont beaucoup sont en état d'ébriété), et que les employés ne sont pas toujours à l’affût des vacanciers. De ce fait, des passagers, et même les membres d'équipage, ont régulièrement été porté disparus.

Mais l'impact environnemental est ce qui pousse encore à des nouvelles manifestations contre les navires de croisière. Le seul problème est que même des collisions majeures, comme lorsque le Costa Concordia a chaviré au large de la côte toscane, faisant 32 morts parmi les voyageurs et les membres d’équipage, ne suffisent pas pour dissuader les gens de réserver leur séjour nautique.

Si vous avez déjà envisagé cette escapade, consultez cette galerie pour en savoir plus sur, non seulement le coût environnemental réel de ces monstres d'acier sur l'eau, mais aussi les moyens par lesquels l’industrie peut améliorer son empreinte carbone. Cliquez pour en savoir plus!

COMMENTAIRES

Campo obrigatório

Ne loupez rien


les actus les plus chaudes du divertissement: musique, télé, ciné, people!

J´accepte les termes et conditions et l politique de confidentialité.
Je désire recevoir les Offres Exclusives des partenaires (publicité)

Vous pouvez vous désabonner facilement à tout moment
Merci de vous être abonné
Ne loupez rien