L'Histoire des Afro-Américains racontée au travers de poupées noires

La fondation La maison rouge, à Paris, expose près de 200 poupées créées par des Afro-Américains entre 1840 et 1940.

L'Histoire des Afro-Américains racontée au travers de poupées noires
Stars Insider

24/04/18 | StarsInsider

LIFESTYLE exposition

Jusqu'au 20 mai 2018, la fondation La maison rouge, située dans le XIIe arrondissement de Paris, propose l'exposition "Black Dolls", qui aborde la ségrégation raciale aux États-Unis au travers d'une collection de poupées noires.

La collection présente près de 200 poupées noires créées entre 1840 et 1940 par des femmes afro-américaines, à destination de leurs enfants, ou des enfants qu'elles gardaient. Aux objets s'ajoutent des photographies où les enfants posent aux côtés de leur poupon. Cette collection, présentée pour la première fois en dehors des États-Unis, invoque deux niveaux de lecture: en premier lieu la beauté de l'objet, véritable oeuvre d'art conçue grâce au savoir-faire exceptionnel de ces nounous afro-américaines, et en second lieu la signification de l'objet et ce qu'il traduit de l'époque. 

En exposant ces jouets pas si naïfs, la maison rouge raconte le combat de ces femmes qui ont consacré leurs vies et leurs libertés pour prendre soin des enfants blancs. Les silhouettes, les accoutrements et les expressions variées de ces poupées sont pour Les Inrocks des "gestes de résistance, combattant les connotations péjoratives liées au corps non-blanc et le cliché raciste emprisonnant le noir dans une seule et unique représentation".

Pour découvrir ces poupées, collectées par l'avocate Deborah Neff, rendez-vous à la maison rouge jusqu'au 20 mai.

COMMENTAIRES

Campo obrigatório

Ne loupez rien


les actus les plus chaudes du divertissement: musique, télé, ciné, people!

J´accepte les termes et conditions et l politique de confidentialité.
Je désire recevoir les Offres Exclusives des partenaires (publicité)

Vous pouvez vous désabonner facilement à tout moment
Merci de vous être abonné
Ne loupez rien